Avertissement : impossible de se connecter à service-public.fr
Les données affichées sont susceptibles de ne pas être à jour. : 0

Guide des droits et des démarches administratives

Dans quels cas le débroussaillage est-il obligatoire ?
Question-réponse

Le débroussaillage (ou débroussaillement) est obligatoire dans les zones exposées à un risque d'incendie. La loi fixe les règles générales de débroussaillage qui peuvent être précisées par la réglementation locale.

Le débroussaillage (ou débroussaillement) consiste à limiter les risques de propagation d'incendie dans des zones exposées en matière d'incendie (en pratique, aux abords des forêts).

L'opération consiste à réduire les matières végétales de toute nature (herbe, branchage, feuilles...) susceptibles de prendre feu et de propager un incendie aux habitations.

Il peut s'agir :

  • d'élagage d'arbres ou d'arbustes,

  • de l'élimination les résidus de coupe (branchage, herbe...).

Territoires soumis à une obligation de débroussaillage, par régions

Région

Département

Zones concernées

Aquitaine

Tous

Abords des bois et forêts

Corse

Tous

Abords des bois et forêts

Languedoc-Roussillon

Tous

Abords des bois et forêts

Midi-Pyrénées

Tous

Abords des bois et forêts

Poitou-Charentes

Tous

Abords des bois et forêts

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Tous

Abords des bois et forêts

Rhône-Alpes

Ardèche

Abords des bois et forêts (sauf massifs forestiers à moindres risques figurant sur une liste préfectorale)

Drôme

Abords des bois et forêts (sauf massifs forestiers à moindres risques figurant sur une liste préfectorale)

Autres

Zones délimitées par décision du préfet

Autres régions

-

  • Bois et forêts classés à risque d'incendie par arrêté préfectoral,

  • + toute zone où le débroussaillage est rendu obligatoire par décision du préfet de département.

À noter
renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir si vous êtes situé dans un territoire concerné par l'obligation de débroussaillage.

Le périmètre du débroussaillage dépend de la nature du territoire où vous habitez. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître la réglementation particulière éventuellement applicable.

L'obligation de débroussaillage et de maintien en état débroussaillé s'applique aux propriétaires de terrains situés à moins de 200 mètres des bois et forêts. Cette opération doit être réalisée :
  • sur une profondeur de 50 mètres autour de votre habitation (100 mètres sur arrêté du maire),

  • le long des voies d'accès à votre terrain (route, sentier, chemin privatif) sur une profondeur fixée par le préfet dans une limite maximale de 10 mètres de part et d'autre de la voie.

Si un terrain voisin se trouve dans votre périmètre de débroussaillage, le propriétaire ne peut s'opposer à ce que vous y procédiez, à vos frais, sur sa propriété. Il peut aussi réaliser lui-même les travaux. S'il refuse l'accès à sa propriété, les opérations de débroussaillage sont à sa charge. en dehors des territoires classés à risques d'incendie par la loi, le débroussaillement peut être imposé par décision préfectorale sur votre terrain jusqu'à 50 mètres autour de votre habitation (y compris si cette obligation déborde sur le terrain des voisins).
L'obligation de débroussaillage et de maintien en état débroussaillé s'applique aux propriétaires de terrains situés à moins de 200 mètres des bois et forêts. Vous devez débroussailler et maintenir en état débroussaillé l'intégralité de votre terrain. Si un terrain voisin se trouve dans votre périmètre de débroussaillage, le propriétaire ne peut s'opposer à ce que vous y procédiez, à vos frais, sur sa propriété. Il peut aussi réaliser lui-même les travaux. S'il refuse l'accès à sa propriété, les opérations de débroussaillage sont à sa charge. en dehors des territoires classés à risques d'incendie par la loi, le débroussaillement peut être imposé par décision préfectorale sur votre terrain jusqu'à 50 mètres autour de votre habitation (y compris si cette obligation déborde sur le terrain des voisins).
L'obligation de débroussaillage et de maintien en état débroussaillé s'applique aux propriétaires de terrains situés à moins de 200 mètres des bois et forêts. Cette obligation est à votre charge sur une profondeur de 50 mètres autour de votre habitation (le préfet peut porter cette obligation jusqu'à 200 mètres au maximum). Si un terrain voisin se trouve dans votre périmètre de débroussaillage, le propriétaire ne peut s'opposer à ce que vous y procédiez, à vos frais, sur sa propriété. Il peut aussi réaliser lui-même les travaux. S'il refuse l'accès à sa propriété, les opérations de débroussaillage sont à sa charge. en dehors des territoires classés à risques d'incendie par la loi, le débroussaillement peut être imposé par décision préfectorale sur votre terrain jusqu'à 50 mètres autour de votre habitation (y compris si cette obligation déborde sur le terrain des voisins).

Si vous ne procédez pas au débroussaillage obligatoire, la commune peut vous mettre en demeure de le faire.

Vous avez alors 1 mois pour exécuter les travaux.

À défaut, le maire fait exécuter d'office les travaux à vos frais.

Vous risquez par ailleurs une amende administrative pouvant aller jusqu'à 30 € par m² non débroussaillé.

À noter
en cas de non-respect des règles de débroussaillage, votre assureur peut vous appliquer une franchise supplémentaire de 5 000 € si des dommages ont été causés par un incendie.

Pour en savoir plus

Références

Modifié le 16/10/2015 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
source www.service-public.fr